vendredi 21 février 2014

Bricks à la myrtille, pour Culinoversion... et pour Mouaaaa!!!☺

Haaaaa!
Je suis d'humeur joyeuse et pétillante ce soir. Même si je suis é-pui-sée, rétamée, claquée. Sisisisi, c'est tout à fait compatible.

Genre je suis heureuse dans ma tête et dans mon , mais le corps réclame une cure de dodo intensif. Je suis heureuse à cause de mon dîner, que j'ai préparé complètement à l'arrache. Non que j'aurais pu avoir du temps, mais j'ai préféré veiller sur mon homme pendant qu'il faisait du vélo. Parce que syndrome grippal et troubles neurodégénératifs, ça me fait un petit peu flipper. Donc je suis restée le temps de son exercice d'appartement (5km en regardant une série TV, c'est le truc chouette dans le sport d'intérieur). Du coup il me restait peu de temps pour préparer le dîner.

J'avais quand même un peu anticipé.
Je n'avais bien entendu pas oublié que le thème de Culino Versions, ce mois ci, était "Duel bricks versus filo".
Bon me concernant je savais bien que ça serait feuille de brick, parce que je n'ai jamais été fan de la pâte filo qui me laisse toujours un gout amer dans la bouche. Bon après c'est certain que les feuilles rectangulaires de filo, c'est cool. Mais j'aime mieux les feuilles de bricks. Et de fait j'en ai souvent au frigo.
Ce qui est bien avec les bricks "roulés", c'est que ça se mange avec les doigts, comme le pan bagna... Wé wé, j'ai des références musicales d'un genre spécial, je sais... et ne peuvent comprendre que ceux qui ont vu "Do you do you scopitone : chantons sur la Riviera"

Bon revenons en à Culino Versions. Donc voilà... mon dîner était bien brické on va dire, puisque j'avais fais cuire deux "burgers" à la poele, coupés et roulé dans des feuilles...

Mais surtout il y avait LE dessert.


Ingrédients pour 4 personnes :
  • 8 feuilles de brick
  • 225 gr de myrtilles surgelées
  • 125 gr de poudre d'amandes
  • 80 ml de fructose
  • 1 cc de vanille en poudre
  • 1 œuf
  • 1 cs d'huile de colza
Préparation

Mettre les myrtilles à décongeler avec la poudre d'amande, le fructose et la vanille. Mélanger. Attendre 2 heures bien tapées.

Allumer le four à 200°C environ.
Chemiser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.

Bien écraser le mélange myrtilles/amandes.
Battre ensemble l’œuf et l'huile. L'idéal est de disposer d'un pinceau à pâtisserie (ou à peindre, mais neuf). Badigeonner une feuille de brick de cette préparation. Recouvrir d'une seconde feuille. Badigeonner encore. Verser 1/4 de la préparation en formant un boudin dans la partie supérieure du disque. Rabattre le bord supérieur et commencer à rouler. Rabattre les cotés. Badigeonner d’œuf. Continuer de rouler et déposer sur la plaque, soudure en dessous.
Cuire environ 30 minutes.
Couper en deux et servir avec des fruits frais.
Mais on peut aussi se la jouer "brick" à fond et former les fameux triangles (c'est expliqué au dos du paquet, en général), et servir avec une salade de fruits...

Miam!
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 janvier 2014

Tranches briochées à la pêche sous nuage de meringue... pour CulinoVersions!!!

Ce mois ci, Culino Versions était consacré aux nourritures de réconfort...
Justement, moi, ça ne va pas trop, ces temps ci. Troubles dépressifs, troubles anxieux, météo, santé, etc...
Je bouffe pour ressentir un peu de bien être, mais l'effet est de courte durée et à effet rebond assuré.
J'ai donc mis du temps à trouver la recette qui me ferait plaisir. Mais finalement ça a été facile. En ce moment j'ai envie de : brioche, pêches au sirop, meringue.
Donc voilà quoi!

Ingrédients pour une plaque de gâteau :
Pour la pâte briochée:
  • 350 gr de farine T45
  • 125 ml de lait tiède
  • 75 gr de beurre salé fondu
  • 3 cs de fructose
  • 2 œufs battus
  • 1 sachet de levure de boulangerie super activée
Pour la garniture :
  • 400 gr de fromage blanc à la vanille
  • 125 ml de fructose
  • 3 jaunes d’œuf
  • 2 cs bombées de fécule de maïs
  • 1 boite 4/4 de pêches au sirop, égouttées et coupées en dés
Pour la meringue
  • 3 blancs d'œufs
  • 150 gr de sucre
  • 100 gr d'amandes effilées
Préparation :

Dans un grand saladier, mélanger la farine, la levure et le sucre. À part, mélanger le beurre fondu, le lait tiédi et les œufs battus. Verser sur la farine et bien remuer à la cuillère de bois jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Laisser lever environ 1h à 25°C environ.

Pendant le repos de la pâte, mélanger le fromage blanc avec tous les autres ingrédients de la garniture, sauf les pêches taillées en dés. Réserver.

Lorsque la pâte a reposé et gonflé, chemiser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé et y étendre la pâte en farinant très légèrement le dessus. Laisser reposer encore 30 minutes. Préchauffer le four à 180°C.
Passé le temps de repos, masquer la pâte d'appareil au fromage blanc et parsemer équitablement de pêches en dés puis enfourner 20 minutes.

Pendant la cuisson de la brioche, monter les blancs en neige et y ajouter le sucre en pluie, tout en continuant de battre.

Lorsque la plaque briochée a cuit 20 minutes, la sortir du four et masquer de meringue avant de parsemer d'amandes effilées. Cuire encore 10 minutes avant de sortir du four.
Trancher selon ses convenances personnelles.
Bon app'
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 16 décembre 2013

Gâteau Melba (photos)


Génoise aux amandes
Crème à la vanille
Gelée de groseilles et compote de pêches gélifiée
Glaçage chantilly mascarpone
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 30 novembre 2013

Baba au rhum pour culinoversion

Ma belle mère à moi ne débarquera plus... elle est décédée il y a trois ans maintenant. Elle était adorable avec moi et m'a toujours aimée, avec une belle réciprocité. Parfois, j'allais chez elle avec mon mari et j'apportais des gâteaux que nous partagions ensemble. Un jour de réveillon du premier de l'an, j'ai voulu faire un baba au rhum. Malheureusement je connaissais mal la cuisine, le four, et quand j'ai demandé des conseils, Annette a allumé le grill du four par inadvertance (elle était presque aveugle).
Au dessert elle a eu beau m'assurer que c'était très très bon, un savarin desséché, mes amis, ça ne boit pas le sirop, et même si ce n'est pas forcément mauvais, ça n'est pas un baba au rhum.

Pour ce nouvel épisode de Culinoversion, j'aurais tant aimé faire LE baba, le gâteau parfais que j'aurais voulu servir ce jour là. Malheureusement je n'y suis guère arrivée beaucoup plus. D'où un gros retard de publication, entre autres imprévus personnels. Je m'en expliquerais avec les gentils organisateurs.

Ingrédients:
  • 1 sachet de levure de boulangerie super activée
  • 80 ml de lait tiède
  • 4 œufs entiers et 4 jaunes
  • 75 gr de sucre vanillé (j'ai un pot de sucre avec un gousse de vanille dedans)
  • 250 gr de farine T55
  • 1 cuillerée à café de sel
  • 2 belles cuillerées à café de cardamome moulue
  • 250ml d'eau
  • 100 gr de sucre complet (muscovado)
  • 50 ml de rhum
Préparation :

Battre les œufs avec les jaunes et le sucre vanillé au batteur dans un grand saladier jusqu'à ce que ça blanchisse et augmente de volume.
Dans une terrine, mélanger la farine, le sel, la levure super activée et la cardamome. Tamiser ou mélanger au fouet pour éviter les grumeaux. Incorporer délicatement ce mélange sec à l'appareil aux œufs, cuillerées par cuillerées, en soulevant la pâte pour la conserver bien aérée. Ajouter le lait à la fin seulement.

Beurrer très généreusement un moule à kouglof ou un moule en forme de couronne (les bords hauts du moule à brioche évitent les accidents de débordements).
Verser la pâte dans ce moule et faire lever dans un espace chauffé (environ 25°C, c'est l'idéal).

Préchauffer le four à 160 à 180°C et enfourner le gâteau environ 40 minutes.

Pendant ce temps, préparer le sirop en mélangeant le sucre avec l'eau. Faire bouillir une minute puis laisser tiédir avant d'ajouter le rhum.

Quand le gâteau est cuit, laisser à peine tiédir avant de démouler sur une grille. Couper le dessous (la partie bombée qui n'était pas contre le moule) pour lui donner une belle assise. Piquer généreusement le dessus du gâteau (la partie moulée).
Verser la moitié du sirop dans le moule encore chaud et y replacer le gâteau. Verser généreusement le reste de sirop sur la mie de l'assise. Couvrir d'un papier aluminium et laisser au tiède dans le four.
Au moment de servir, démouler dans le plat de présentation et servir avec une crème fouettée à peine sucrée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 26 octobre 2013

Presque flemme de tarte à la noisette

"Presque" flemme...
Avoir une pâte sablée du commerce... la précuire conformément aux indications du paquet...
Avoir 3 oeufs entiers... les battre au fouet avec 100 gr de sucre histoire que ça monte et blanchisse... Ajouter délicatement 3 c à s de fécule de maïs... Mélanger délicatement au fouet... Ajouter 125gr de noisettes en poudre... mélanger délicatement au fouet... Ajouter encore 15 cl de crème de soja... Mélanger délicatement au fouet... verser sur la pâte précuite et cuire 30 minutes à 180°C.
Servir tiède.
Ha, pinaise, la photo est floue! Damned!
Rendez-vous sur Hellocoton !